Merci à Dominique Gelay qui m'a fait parvenir ce poème que je partage avec vous,  amis de ¨Simplement pour le Plaisir¨.

 

C'est.   (la vie, l'amour, la mort).


C'est le babil de l'aurore sur les larmes de la nuit,
La rosée s'arc-en-cielle,
L'espoir nouveau s'élabore sur un Paradis enfuit ;
C'est un vol d'hirondelles*
Joueuses,
Ivres de parfums, de terres, de plantes*,
Charmeuses,
Elfes du festin de l'aube naissante ;
La musique est un appel, un guide, un onguent
Et roule la mer.

C'est l'hymne de la cigale pour son amant aux doigts d'or*,
Ciel et terre s'embrasent,
Le vent déploie ses rafales pour voiler leurs corps à corps ;
Des colombes* qui jasent
Vigiles
D'un sanctuaire paré de fleurs mauves*,
Tranquilles,
Une source éclatante pour alcôve ;
C'est la vague où l'été se voluptuose ;
La musique est un feu, une île*, une rose*
Et roule la mer.

C'est le murmure du cyprès en un doux mirologue,
Le jour s'enchrysalide,
Tout abjure en de noirs apprêts pour un morne épilogue ;
Le rossignol candide,
Obstiné,
En ses trilles module sa souffrance,
Forcené,
Il ranime la torche* d'espérance ;
C'est une vague où l'hiver vif s'apaisante* ;
La musique est un seuil, de la myrrhe*, l'acanthe*
Et roule la mer.

Juillet 1990, Mai 1993.
Saint Nizier, Lyon.


 Dominique Gelay

 

* : l'hirondelle est la messagère du printemps.
* : les plantes, attributs de Perséphone, premiers degrés de la vie, symbolisent la naissance perpétuelle, le flux incessant de l'énergie vitale.
* : le soleil, attribut d'Apollon, est considéré comme fécondateur mais il peut aussi brûler et tuer.
* : la colombe est l'attribut d'Aphrodite, déesse de l'amour.
* : le violet est la couleur de la tempérance, de la lucidité  de l'action réfléchie.
* : l'île est symboliquement un lieu d'élection, de science et de paix.
*:  la rose symbolise la coupe de vie, l'âme, le coeur, l'amour.
* : la torche est symbole de purification par le feu et l'illumination. Elle est la lumière qui éclaire la traversée des Enfers et les chemins de l' initiation. La mère de Perséphone recherche sa fille en ayant en mains des torches ardentes. Perséphone symbolise le candidat à l'initiation qui passe  par la mort pour renaître, par les Enfers pour accéder au Ciel.
* : apaisanter : apaiser, calmer (mot d'ancien français).
* : la myrrhe a une dimension prophétique ; les mages ont apporté de la myrrhe à l'Enfant Jésus.
* : l'acanthe est utilisée dans l'architecture funéraire pour indiquer que les épreuves de la vie et de la mort symbolisées par les piquants de la plante sont victorieusement surmontées.

 
  • Liste des poèmes

  • Sommaire

  • Vos commentaires sur ce texte peuvent être adressés à Dominique Gelay

    OU en  écrivant à:

    22 septembre 2001