Le Doute

 

Lorsque le doute s'installe
il fait le vide autour de toi
blessé au plus profond de ton être
une souffrance amère va, vient et te ronge
tes rêves sombrent dans le vide
tes nuits sont noires et sombres


la nature même ne te réjouit
au firmament les étoiles pâlissent
est sourd à ton oreille le murmure des ruisseaux
le chant des oiseaux te semble triste
tu préfères la pluie au soleil


ton coeur aura tellement froid
que tu en frissonneras
tu sauras enfin que tu m'aimes
lorsque mon absence se prolonge


Pier de Lune

Autres poèmes de Pier de Lune sur le site:

Le mage d'amour   La danse des étoiles     L'automne de mes amours  Rêve

Le chant d'une maman   Lambeau de feuille


Menu poésies

 

Sommaire et nouveautés

 

Musique :  "Piano bleu"

 

 

Huguette V,

Janvier 2006