Le rêve

Doucement en silence
les bras tendus vers toi
je vole au-delà des mers,
dans l'univers


te voilà qui approches
tu m'enveloppes de tes bras
ton souffle me caresse
telle une brise légère


je frémis je tressaille
le bonheur m'envahit
ton étreinte se resserre
c'est la fusion


je m'éveille
te cherche en vain
ma couche est vide
j'enfouis dans mon coeur
caresses, amour et tendresse


la nuit lentement
tire à sa fin...

Pier de Lune   

 

 

Autre poème de Pier de Lune sur le site: Lambeau de feuilles

Visitez le site de l'auteur  Jardin des muses¨ c'est un ravissement.

 

Menu: Poésies

Sommaire

 

Ce site est optimisé par Internet Explorer

configuration de 1024X768

Musique:Piano bleu

Simplement pour le Plaisir

Huguette V.

Mars 2004